S3

Nom complet
Sûreté / Surveillance / Supervision
Description

La sûreté de fonctionnement caractérise les performances d'un système en ceci qu'elle rend compte de son aptitude à remplir sa mission. Elle est liée à sa capacité à résister aux défaillances matérielles, logicielles et humaines, et aux agressions de son environnement.

Initialement, le problème de sûreté était seulement étudié lors de la conception d'un système (matériaux, dimensionnement, fabrication). Avec le développement rapide de l'électronique et de l'informatique, le traitement de l'information issue de l'instrumentation des processus joue un rôle important pour la surveillance du fonctionnement de celui-ci (détection et diagnostic de défaillance) et sa supervision (maintenance conditionnelle, accommodation aux défaillances), d'où la nécessité d'étudier, à toutes les étapes de conception, d'exploitation, voire de démantèlement d'un système, les problématiques suivantes.

  • Sûreté. Il s'agit de la fiabilité technique et humaine d'un processus. La conception d'un système sûr de fonctionnement doit évaluer les risques de défaillances matérielles, logicielles et humaines, ainsi que les conditions environnementales.
  • Surveillance. C'est le traitement de l'ensemble des informations concernant le fonctionnement d'un processus, issues des instruments de mesure et émises par l'opérateur, pour la détection, la localisation et le diagnostic de défaillances, et pour le suivi des conditions de fonctionnement liées au vieillissement des composantes du processus et au changement de l'environnement.
  • Supervision. En fonctionnement normal, le dispositif de supervision assure la planification de la maintenance en fonction des résultats de surveillance. Suite à la détection d'une défaillance, le dispositif de supervision réagit pour l'accommodation de la défaillance, à l'aide des informations fournies par l'étude de sûreté et par le dispositif de surveillance. Les interventions peuvent être la reconfiguration de la commande, la reconfiguration du processus lui-même, ou la reconfiguration des objectifs du fonctionnement du processus.

Le traitement de l'information au sens le plus large (mesures quantitatives délivrées par des capteurs, mais aussi informations plus qualitatives issues d'opérateurs par exemple), qui constitue un volet important des STIC, joue un rôle essentiel dans l'amélioration des performances des systèmes. L'exploitation rationnelle de l'ensemble des informations disponibles constitue donc un enjeu important tant sur le plan économique, qu'environnemental ou social.

En raison de la diversité des systèmes concernés par cette problématique et de la multiplicité des objectifs poursuivis, celle-ci attire des chercheurs de communautés très différentes : automatique, traitement du signal, statistiques, fiabilité, intelligence artificielle, etc.

Avec comme but ultime la recherche de méthodologie de conception et de gestion de systèmes sûrs de fonctionnement, les principaux objectifs du groupe S3 sont les suivants :
- Mettre en évidence les complémentarités des approches apportées par ces diverses communautés dans le cadre d'une conception intégrée;
- Faire émerger l'unité des concepts mis en oeuvre pour établir un corpus scientifique cohérent relatif à la conception intégrée de systèmes sûrs de fonctionnement;
- Optimiser les méthodes existantes et développer de nouvelles approches permettant de répondre aux exigences croissantes de sûreté de fonctionnement pour des systèmes de plus en plus complexes.